KubuntuBlog

La faculté de citer est un substitut commode à l'intelligence. Sommerset Maugham

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 1 juin 2006

[KDE] Version 3.5.3 released

KDEVoici donc une nouvelle mouture de mon environement de bureau préféré. En plus de correction de bugs, cette version de maintenance introduit quelques nouvelles fonctions[1]. Les améliorations notables sont :

  • accélération de la sequence de démarrage
  • correction de 800 bugs mineurs grâce à Coverity[2]
  • de nouvelles fonctions dans Akregator, KMail et KAlarm
  • traduction complète dans 65 langues (dont 2 nouvelles)

Plus de détails sont présents dans l'annonce officielle ou sur kde-france

Pour l'installer, suivez la procédure décrite sur le site Kubuntu.

Attention, les paquets ne sont disponibles que pour Dapper.

PS: Merci à OdyX pour la correction de lien

Notes

[1] Voir le ChangeLog pour les détails

[2] Un analyseur de code

samedi 20 mai 2006

amaroK 1.4 released

iconUn simple petit message pour vous annoncer la sortie d'amaroK 1.4 Fast Forward.

Voici les nouveautés traduites rapidement, telles qu'annoncées sur le site web officiel :

  • Support des tags pour les formats majeurs (OGG, MP3, MP4, FLAC and RM)
  • Support amélioré des lecteurs mp3 (iPod® IFP/IRiver®)
  • Amélioration de la fonction de tagging
  • Peut se passer de KDEBase pour le browser
  • Nouveau set d'icones
  • Possibilité d'acceder aux autres langages sur Wikipédia
  • Amélioration du playback xine
  • Rating au niveau user

Vous trouverez une liste complète et détaillée (avec screenshots) ici ainsi que l'annonce officielle

L'équipe de Kubuntu nous gratifie des paquets pour dapper. Voyez les détails sur le site

vendredi 19 mai 2006

[Xfce/Rox] Simplifier les montages sshfs

iconeVoici une suite à mon billet Partager un système de fichiers à travers internet qui expliquait comment monter en local un système de fichier distant avec un chiffrage ssh.

J'ai cherché à rendre cela aussi simple que sous KDE ou Gnome mais avec le gestionnaire de fichier que j'utilise sous XFCE, le bien nommé ROX-filer[1].

Celui-ci offre la possibilité d'associer à un type mime des applications utilisateurs qui sont alors intégrées dans le menu contextuel. Mon idée fut alors de développer une telle application qui prendrait en charge le montage de dossiers particuliers.

Voici donc ma première application pour ROX-filer que j'ai sobrement nommée sshfs. Cliquez pour la télécharger directement

Pour l'installer, il suffit de décompresser le fichier dans un répertoire (par exemple ~/.Apps) puis de créer deux liens dans votre home : ln -s ~/.Apps/sshfs ~/.choice/SendTo/.inode_directory/
ln -s ~/.Apps/sshfs ~/.choice/SendTo/.inode_mount-point/
Cela peux aussi être réalisé via l'interface graphique en choisissant Personnaliser ce menu après deux click droit sur un répertoire puis un point de montage. Pour plus de détails voyez le manuel de ROX-filer

Son fonctionnement est assez simple. Il faut creer des répertoires dont le nom contient toutes les informations necessaires au montage sous la forme [user@]host[[:port]:repertoire_distant]
par exemple: /media/ssh/jjl@quelque-part.com:home_jjl
Il vous suffit alors de faire un click droit sur le répertoire et de choisir l'entrée sshfs pour alternativement monter et démonter celui-ci.
Si un mot de passe est nécessaire, il vous sera demandé. L'application dispose aussi d'un petit fichier de configuration.

Voici un petit screenshot pour avoir une idée de ce que cela donne. screenshot

Pour plus de détails, je vous invite à regarder le fichier README ou aller sur le site officiel

On peux noter que j'ai trouvé deux scripts similaires :

  • sshfs-dialog.sh qui nécessite GtkDialog et qui n'est pas intégré à ROX-filer
  • SSH-Mount qui est intégré à ROX-filer mais qui dépend de ROX-Lib et ne gère pas directement le démontage.

De plus ces deux programme nécessitent une application externe[2] pour demander le mot de passe. Fonction qui est directement intégré dans mon appli.

Notes

[1] qui fait en fait partie d'un gestionnaire de bureau complet : ROX

[2] comme par exemple X11-ssh-askpass

mercredi 10 mai 2006

Le futur de Kubuntu

Mark et son tee-shirt Mark Shuttleworth[1] confirme son engagement vis-à-vis de Kubuntu.

On se souvient de son annonce quand il était passé sous kde[2] et il continue ! En effet, lors du dernier LinuxTag il a participé à une conférence sur l'avenir conjoint de Ubuntu et KDE. A l'occasion, il a dévoillé un superbe[3] tee-shirt :-O

Vous pouvez lire l'annonce officielle de la conférence mais je vous recommande plutôt de jeter un oeil sur le compte rendu de kde-france ou sur le site kde News. Notre ami J. Riddell en parle aussi un peu

Si certains d'entre vous n'ont pas le courage de cliquer sur les liens, voici succintement les principaux points qui ont été abordés :

  • KDE va devenir un produit majeur de Canonical
  • Canonical va créer des CD officiels de Kubuntu sur le modèle des Ubuntu (à partir de dapper)
  • Conservation des deux environements de bureau[4]
  • Rapprochement des visions developpeur et utilisateur de KDE
  • Essayer d'attirer des contributeurs autres que développeurs
  • Augmenter le Kota de KDEistes dans le personnel de Canonical

Voila, ce n'est qu'un très court résumé, pour en savoir plus allez lire le compte rendu complet.

Notes

[1] aussi appelé sabdfl

[2] ce qui n'avait d'ailleurs pas plus à tout le monde :)

[3] hum, c'est pour la forme, je ne le trouve pas si beau que ça

[4] Gnome lovers n'ayez pas peur, on ne cherche pas à vous evincer ;)

mardi 9 mai 2006

Partager un système de fichiers à travers internet

Ayant actuellement deux domiciles, mais un seul ordinateur de bureau je souhaite avoir accès de manière simple aux fichiers de celui-ci à partir de mon portable connecté depuis l'autre domicile. Bref un complément à Unison

Comme l'accès doit se faire via internet, je veux que les échanges soient cryptés. En ce qui concerne la simplicité, les fichiers distants devrons être intégrés dans l'arborescence locale.
Ma 1ère idée fut d'utiliser nfs (non crypté) dans un tunnel ssh pour la sécurité. Malheureusement, cette solution semble plutôt compliquée à mettre en place :

  • soit il faut utiliser une sorte de proxy sur le client et sur le serveur. C'est snfs
  • soit il faut faire une conf particulière pour contourner les limitations de NFS. C'est cette autre solution

Mais par bonheur, avant de me lancer dans la mise en place de cette solution, je suis tombé sur LA solution : sshfs
Le principe est de monter un système de fichier distant à travers ssh[1] en espace utilisateur. Rafinement suprême, il existe même une page détaillée sur le wiki ubuntu-fr. Mais que demande le peuple ?! # monter :
sshfs userd@ordinateur.de.bureau:/home/userd/data /home/userl/data
# démonter :
fusermount -u /home/userl/data

Brf, sshfs c'est bon, mangez-en ;)

PS: on peut aussi noter cette astuce sur ssh et le renvoi de port qui est parfois bien utile.

EDIT : et pour ceux qui utilisent le génial ROX-filer, j'ai fait une petite appli qui permet de faire cela très simplement. Voila l'annonce et le site officiel.

Notes

[1] en fait en utilisant sftp

samedi 22 avril 2006

Unison : La synchronisation de répertoires facile

UnisonLa problématique est assez commune, un PC principal et un portable (Bananec) qui voyage régulièrement (et encore plus maintenant). L'idée étant de synchroniser les fichiers entre les disques des deux machines de manière sure et surtout sans se prendre le chou[1].

J'avais fait quelques recherches il y a quelques mois et mon choix s'était arrété sur Unison qui fait tout ce que je veux :

  • synchronisation bi-directionnelle
  • sureté de fonctionnement
  • avec une belle et simple interface graphique
  • cryptage des données[2]
  • pas besoin de privilèges
  • et bien sur libre (GPL)

Cerise sur le gateau, il est dispo dans les dépôts universe

Préparation

Pour l'installer, utilisez adept ou la ligne de commande : sudo apt-get install unison-gtk Ce doit être fait sur les deux machines[3]
Il vous faut aussi les clients et serveurs ssh sur chaque machine configurés pour ne pas avoir à entrer un mot de passe. Voir par exemple chez NiKo pour la procédure.

Premier démarage

Vous lancez la commande unison-gtk qui va vous créer le profil default en vous demandant :

Unison en actionUnison va alors vérifier chaque fichier et vous proposer de faire les réplications nécessaires. Par exemple dans cette capture d'écran, Bananec possède un fichier portable qui n'est pas sur l'hote local (et inversement pour le fichier desktop) Il ne vous reste qu'a cliquer sur Go pour effectuer l'opération. Et voila !

En cas de conflit

Maintenant, peux se présenter un problème. Imaginez que vous modifiez un fichier sur les deux ordinateurs en même temps. Lors de la prochaine synchro, Unison ne va pas savoir quelle version conserver. C'est un conflit.
Dans ce cas la, nous allons essayer de fusionner (merge) les deux fichiers. Pour faire cela de manière graphique, il vous faut installer xxdiff disponible lui aussi dans les dépots[4] Ajoutez la ligne magique suivante dans votre fichier ~/.unison/default.prf : merge = Name * -> xxdiff CURRENT1 CURRENT2 --merge --merged-filename NEW --show-merged-pane --exit-with-merge-status --decision Ainsi lors d'un conflit entre deux fichiers vous obtiendrez une fenêtre vous permettant de le résoudre en choissisant quelles lignes conserver xxdiff Edit : Sous KDE, je recommande kdiff3 qui est beaucoup plus joli/simple. La ligne deviens alors : merge = Name * -> kdiff3 CURRENT1 CURRENT2 -o NEW

Conclusion

Simple, facile et rapide, je vous recommande chaudement Unison. Il peux aussi faire bien plus que ce petit apercu, je vous encourage donc à aller voir la documentation.

Notes

[1] c'est à dire sans développer, même de simples scripts rsync

[2] nécessaire en cas de synchro à travers le net, et sans avoir à mettre en place un tunnel ssh

[3] vous pouvez aussi n'installer que la version en ligne de commande : unison

[4] meld est plus joli, mais je n'ai pas réussit à lui faire créer un 3ème fichier résultat du merge

mercredi 12 avril 2006

Koffice 1.5

Ayé, l'équipe de Koffice viens de nous gratifier d'une nouvelle version majeur de cette suite bureautique .Personellement, je la trouve tout aussi bien (voir mieux) que OpenOffice. Au menu des nouveautés, vous trouverez notament :

  • Le support du format OASIS OpenDocument par défaut
  • Une meilleure accessibilité pour les handicapés (fonctionnement sans souris, TTS)
  • Début de l'unification dans les scripts (support multilanguage) : Kross
  • Intégration de la 1ère version majeure de Kexi (gestion de bases de données)
  • Intégration de KPlato (Gestion de projet et planning)

et plein de nouvelles fonctionnalités et corrections de bugs. Pour en avoir la liste complète, vous pouvez aller sur le site officiel

Si vous voulez des captures d'écrans, je vous invite à consulter le Koffice 1.5 Tour ou ce commentaire sur LinuxFr

Pour l'installer, la procedure est toujours la même :

  • ajouter la clef de J. Riddell (si ce n'est déjà fait)

wget http://people.ubuntu.com/~jriddell/kubuntu-packages-jriddell-key.gpg
sudo apt-key add kubuntu-packages-jriddell-key.gpg

  • ajouter (remplacer) le dépot pour cette version

deb http://kubuntu.org/packages/koffice-15 breezy main vous pouvez aussi utiliser le dépot suivant pour ne plus avoir à y toucher : deb http://kubuntu.org/packages/koffice-latest breezy main

  • mettre à jour

sudo apt-get update
sudo apt-get upgrade

et voila ! Tout est aussi détaillé dans l'annonce sur le site Kubuntu

Pour aller plus, loin, voici quelques liens :

mercredi 22 mars 2006

[KDE] 3.5.2

EDIT: Bon comme précisé dans les commentaires ces paquets ne sont dispo que pour Dapper Drake . Promis, la prochaine fois j'essayerai d'être plus précis ;) Les billets courts et rapides ne me réussissent pas.

Juste une toute petite note pour vous annoncer la disponibilité de Kde 3.5.2. L'annonce officielle n'est pas encore parue à cet instant, mais les paquets Kubuntu sont déjà la.
Le dépot pour breezy à ajouter au source.list est celui ci : deb http://www.kubuntu.org/packages/kde352 breezy main

Vous trouverez les paquets par la ainsi que le ChangeLog

Pour faire la mise-à-jour je vous renvoi vers mes précedents billets pour installer KDE 3.5.1 ou KDE 3.5

Vous pouvez aussi troller en discuter sur LinuxFr

samedi 18 février 2006

Preview de Gnome 2.14

J'ai découvert via LinuxFr un très bon article qui décrit les avancées du prochain Gnome. Et bien même en temps que KDEiste convaincu, ca à l'air pas mal :)

L'article est la : A Look at GNOME 2.14

Au programme, vous trouverez :

  • Amélioration de la rapidité des allocations mémoire, les graphiques sont impressionants : de 26s à 2s
  • Configuration des options disponibles sur le bureau. Par exemple pour alléger les risque que votre enfant peux faire courrir à votre PC :) Un outil à la manière de Kiosk sous KDE
  • Configurer des profils d'utilisateurs en WYSIWYG
  • Des outils de recherches intégrés dans Nautilus qui peuvent se baser sur Beagle. Peut-être un peu comme le locate de KDE
  • Une aide amélioré et intégrant le man. Pour l'utiliser dans Konqueror, je peux vous dire que c'est fabuleux !
  • Ekiga pour faire de la VoIP
  • Pas mal de EyesCandy dans Metacity comme le support des ombres
  • Une barre de recherche pour le panel
  • Le user switching dans le menu (pour changer facilement d'utilisateur sans redemarrer comme dans le menu de la Kubuntu)
  • Meilleur support des calendriers dans Evolution
  • Améliorations de gedit (support des fichiers à travers le réseau, outils externes...) ... ai-je besoin de préciser comme Kate ?
  • Un nouveau module d'économiseur d'écran
  • Le framework multimédia Gstreamer en version 0.10 (stabilisé ?)
  • Le choix des applications par défaut

Bref ce nouveau Gnome promet beaucoup de belles choses[1] et ravira sans doute ses utilisateurs. D'autant plus que Gnome 2.14 devrait être intégré à Dapper. Esperons que cela ne ravira pas trop d'utilisateurs à KDE :) mais aidera à une saine émulation entre les deux "grands" bureaux du monde libre.
Bref, que chacun y trouve son compte.

Notes

[1] qui existent déjà dans KDE. Aie, pas taper !

lundi 13 février 2006

[kde] Komposé : un Exposé like

En regardant les démos de Xgl (le serveur X développé par Novell) j'ai repensé[1] à une fonction qui me turlupinait depuis quelques temps, avoir un Exposé-like pour switcher entre les tâches.
Pour ceux qui ne connaissent pas, Exposé est une fonction de OSX qui permet d'afficher des miniatures de toutes les fenêtres et de choisir vers laquelle basculer à la souris.

En quelques clicks, je trouve mon bonheur : Komposé. Un simple petit sudo apt-get install kompose et voila, vous pouvez le lancer via le menu (Utilitaires / Window Switcher) ou en ligne de commande $> kompose. iconeUne petite icone s'affiche dans la barre des tâches et vous permet de l'utiliser (click gauche ou combinaison de touches Windows+Tab) ou de le configurer (click droit). Vous obtenez alors ca :

Sceenshot

Plusieurs points à noter :

  • il ne peux capturer que les fenêtre en 1er plan, donc dans certains cas les fenêtres passent tour à tour devant au moment de l'utilisation (voir le mode passif dans la FAQ
  • l'extension Composite de Xorg devrait permètre d'améliorer significativement les performances. Avec ma carte ATI, elle a tendance a foirer l'affichage, je n'ai pas cherché plus loin pour le moment
  • pour les utilisateurs de Gnome, tournez-vous plutôt vers expocity ou Skippy[2]

EDIT: Bon, j'arrive carément à la bourre, NiKo en parlait déjà en décembre :-(

Notes

[1] après avoir ramassé ma langue et essuyé la bave qui coulait

[2] Ce dernier est utilisable avec presque tous les gestionnaires de fenêtres

vendredi 10 février 2006

Respect des licences libres

A l'origine ce billet devait être un commentaire sur le blog de David, mais vu la tartine que j'étais en train d'écrire, j'ai préféré en faire un billet.

Commençons par résumer l'histoire :

  1. David découvre un super[1] lecteur de musique pour Gnome (listen, visiblement une sorte de amaroG ;) )
  2. Un des auteurs (Joe Wreschnig) d'un autre lecteur (Quod Libet) qui a visiblement servi de base à listen s'offusque violement sur son blog du non-respect de la licence
  3. L'auteur de listen (Mehdi Abaakouk) met le site web off-line le temps de se mettre en conformité
  4. David relaye l'info

Petit détails sur la GPL :
Voyons ici les deux points qui posent problème :

  1. Quod Libet est fournit sous GPLv2 alors que listen est sous GPLv2 ou plus récente
  2. Le nom des auteurs originaux n'est pas cité

Ces deux point sont une infraction à la licence originale. En effet le changement de licence v2 vers v2 ou plus ne peux être fait sans l'accord explicite des auteurs originaux. De plus comment donner son accord alors que la GPLv3 est encore à l'état de brouillon. (Voir aussi à ce sujet les histoires autour du noyau Linux)
Le deuxième point est à mon avis le plus grave, cela reviens à s'approprier le code d'autrui en le revendiquant comme étant le sien. C'est interdit par la GPL[2] :

Article 1.
Vous pouvez copier et distribuer des copies conformes du code source du Programme, tel que Vous l'avez reçu, sur n'importe quel support, à condition de placer sur chaque copie un copyright approprié et une restriction de garantie, de ne pas modifier ou omettre toutes les stipulations se référant à la présente Licence et à la limitation de garantie, et de fournir avec toute copie du Programme un exemplaire de la Licence.
[...]
Article 2.
Vous pouvez modifier votre copie ou vos copies du Programme ou partie de celui-ci, ou d'un travail basé sur ce Programme, et copier et distribuer ces modifications selon les termes de l'article 1, à condition de Vous conformer également aux conditions suivantes :

a) Ajouter aux fichiers modifiés l'indication très claire des modifications effectuées, ainsi que la date de chaque changement.

L'auteur de listen a donc tout à fait le droit de réutiliser le code de Quod Libet, mais il doit citer les auteurs et ses modifications.

Bon, maintenant que les faits sont clairement établis, je vais donner mon avis qui, vous l'aurez compris , diffère un peu de celui de David.
Que les termes employés par Joe soient exagérés, je suis d'accord, insulter les gens n'a jamais rien amené de bon. Par contre cela ne me choque pas plus que ca, ce texte a été visiblement écrit sous le coup de la colère, de plus celle-ci est modérée par un Update du billet en question (et par les réactions des deux autres auteurs Michael Urman et Eduardo Gonzalez). Enfin, étant moi-même (très modeste) auteur/contributeur de LL je comprends cette colère[3].

Ce qui me choque beaucoup plus c'est le non respect de la licence originale et surtout le fait de ne pas citer les auteurs ! Vous-souvenez vous aussi de Keyes et EasyUbuntu/Automatix, n'était-il pas révoltant à l'époque de voir comment il s'était fait piquer son travail ?

  • Comment voulez-vous faire comprendre aux gens, aux sociétés l'interet et les possibilités formidables des licences libres, si même nous ne les respectons pas ? La société dira: hors de question que je fasse du libre, tout le monde va me piquer mon code !
  • Comment voulez-vous motiver des contributeurs s'il voient que le fruit de leur travail peut-être approprié et revendiqué par n'importe qui sans qu'ils en soient crédités ?
  • Comment voulez-vous avoir l'air crédibles face aux majors si nous ne respectons ni leur licences, ni les notres ? Vous voyez, il faut une loi répressive puisqu'ils ne sont même pas capable de respecter leur pseudo-liberté !
  • Comment voulez-vous que des sociétés ne piquent pas alégrement du code libre pour en faire du proprio ? Bah tout le monde le fait ...

Dans cette histoire la faute principale n'est pas la colère et les insultes, ni même le fait que Listen ré-utilise du code de Quod Libet, mais bien le NON-RESPECT de la licence et je pense que Mehdi Abaakouk est d'accord avec cela puisqu'il accepte la faute et présente ses excuses[4]

Bref, les insultes sont mal venues, mais s'il-vous-plait, ne nous trompons pas de cible.

Notes

[1] c'est lui qui le dit, je ne l'ai pas testé

[2] Je cite ici la traduction non-officielle de la GPL. Celle qui fait foi et la version en anglais

[3] En plus je me suis déjà fait piquer du code sans citation

[4] et c'est tout à son honneur de reconnaître ses fautes et de les corriger

mercredi 8 février 2006

[KDE] Propaganda

Loin de moi l'idée de (re)lancer un troll, mais ce billet me trotte dans la tête depuis un moment. La question à son origine est Pourquoi est-ce que je préfère KDE ?. Bon ayant du mal à mettre en forme la réponse, j'ai cherché quelques liens qui résumeraient bien ma pensée. Je vous les livre donc ci-dessous :

Enfin, pour couper court à toute tentative de troll, je rajouterai :

  • Non, [Gnome|xfce|e17|*Box] ca sux pas !
  • Oui, une des forces des LL, c'est la diversité et le choix offert à l'utilisateur
  • Non, les utilisateurs de Gnome n'en sont pas et les developpeurs non plus
  • Oui, Kde RoXoR (Oups ca m'a échappé ;) )

lundi 6 février 2006

Powered by Kubuntu

StickersLe facteur m'a fait une belle surprise ce midi. Il m'a en effet amené une lettre en provenance de la Vienne :-o Mais qui donc peux bien m'écrire de la-bas ?
Quand je l'ai ouverte, un sourire niais s'est scotché sur ma face, l'expediteur n'était autre que BobbyBionic, et l'enveloppe contenanit mes 10 autocollants Kubuntu !! Youpi !

Pour ceux qui débarquent, ce GM a organisé un achat groupé de stickers Powered By (K)ubuntu sur ce site. Qu'il en soit ici chaleuresement remercié et que tous ses Linux soient bénis jusqu'a la 7ème génération !

Cela fait, je me suis empressé de les coller partout et de les prendre en photos :)

Sur PenfretTout d'abord sur la machine principale (Penfret de son petit nom), il réhausse joyeusement le déjà présent (et hand made) Linux Inside. Voila un peu de gaieté pour cette vieille tour moche.
Sur bananec

Le suivant fut le portable (Thinkpad R30 pour les curieux). Après mure réflexion, je l'ai positionné sous la touche Return pour que mes bras le frottent le moins possible et éviter au maximum tout effet génant. (Notons quand même que c'est un peu une arnaque puisque c'est une Xubuntu dessus)


Et pour finir admirons le cimetière des remplacés ;)
Windows

mercredi 1 février 2006

[KDE] KDE 3.5.1 est sorti

KonquerorHier est sorti une petite évolution de KDE, la 3.5.1. J. Riddell, fidèle à son habitude nous a préparé des paquets pour Kubuntu. Toutes les explications sont sur le site officiel. Pour l'installer, voir mon billet sur l'installation de KDE 3.5. La seule différence tiens au dépot à ajouter dans sources.list qui est cette fois deb http://kubuntu.org/packages/kde351 breezy main d'autres miroirs sont disponibles Vous pouvez aussi jeter un oeil sur l'annonce officielle et le ChangeLog
Dans les nouveautés, une version 1.5 Beta 1 de Koffice est aussi sortie (c'est par la)
Et un peu plus ancienne, une version 1.3.8 de amaroK (par ici)

lundi 12 décembre 2005

[KDE] Commandes vocales

Une nouveauté notable de KDE 3.5 est l'intégration des commandes vocales. Nous pouvons définir des actions et leur associer outre un racourci clavier ou un geste de souris, un mot que l'on prononcera devant le micro. Nous allons voir comment configurer tout cela.
Cliquez sur les liens dans le texte pour voir les captures d'écran.

Pré-requis

CaptureVous devez bien sur disposer d'un micro correctement configuré. Lancez kmix (Menu/Multimedia/Console de mixage) et assurez vous que la LED verte du micro est bien allumée. Vous pouvez aussi regler le volume d'entrée. Lorsque vous parlez, vous devez vous entendre dans les enceintes.
Le serveur de son de KDE (artsd) doit être configuré en mode Full Duplex pour pouvoir enregistrer le micro et faire du traitement de son en même temps. Pour cela allez dans les System settings / Son et multimédia Cochez la case Full Duplex dans l'onglet Hardware puis cliquez sur Apply. Votre systeme de son va alors être redémarré.[1]

Créer une action

CaptureNous prendrons comme un exemple le lancement de Konqueror à la voix
L'application permettant cette fonctionnalité est Khotkeys. Vous pouvez accéder à sa configuration via System settings / Regionalisation et accessibilité / Actions d'entrées Vous pouvez alors créer un nouveau groupe d'actions et une première action lui appartenant. Vous devez lui donner un nom (par exemple Konqueror). Le Action type doit être Generic. Ensuite il faut décrire le moyen de déclancher cette action. Cela se fait dans l'onglet Triggers cliquez sur New / Voice Trigger.... Il faut ensuite donner un nom au trigger et enregistrer deux fois le mot déclancheur.
CaptureIl ne reste plus qu'a indiquer l'action à déclancher dans l'onglet Actions, New / Command/URL. On entre simplement konqueror (vous pouvez aussi le lancer avec un profil spécifique).
Pour terminer il faut indiquer la [combinaison de] touche[s] qui indiquera qu'on veux utiliser une commande vocale. Pour cela cliquez sur le bouton Global Settings puis l'onglet Voices settings (tout à droite). Vous entrez alors le raccourci clavier (par défaut Shift+F12).
Il ne vous reste plus qu'a cliquer sur Apply et c'est prêt.

Parler...

Pour lancer konqueror, à la voix, il vous suffit alors d'utiliser le racourci défini (par exemple Shift+F12), de dire le mot précedement enregistré et de re-faire le racourci. Et voila, votre Konqueror se lance !

Conclusion

KonquerorVoici donc une jolie fonction qui "déchire grave sa race". La reconnaissance des mots me semble de bonne qualité (même si tout a été ré-écrit).
Par contre je n'y vois pas (encore) une grande utilité. En effet quel intérêt de commander à la voix si on doit faire aussi deux raccourcis claviers pour faire fonctionner cela ? Bon d'accord du coup il suffit d'en retenir un seul, et on peux définir une simple touche. Cela correspond d'ailleurs aux spécifications (voir ci-dessous dans les liens). J'ai aussi l'impression (fausse?) que artsd consome plus depuis qu'il est en full duplex.
Voila, c'est tout de même une très bonne idée et je pense qu'on devrait la voir évoluer en (encore) mieux pour la suite ...

Liens

Notes

[1] J'ai eu un problème à ce moment la, tout semblait bien se passer, mais artsd n'était pas redémarré en Full Duplex (option -d sur la ligne de commande). En fait mon fichier de configuration ~/.kde/share/config/kcmartsrc appartenait à root. Un petit chown et le problème fut résolu. J'avais sans doute joué un peu trop avec des sudo kcontrol

< 1 2 3 4 5 6 7 >