KubuntuBlog

Pour prendre conscience de ce que Windows a fait à la planète, regardez combien coûte
l'envoi d'un mot de six lettres sur le réseau. En Ascii, il occupe 48 bits. En HTML, on
passe à 256 bits. Sous Word, il représente 9 112 bits, et sous Power Point, on passe à
258 000 bits. Il est là le modèle Wintel. Scott McNealy (PDG de Sun Microsystems)

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 28 avril 2006

Une station météo

article déplacé vers http://blog.dinask.eu/2006/04/une-station-meteo.html

samedi 22 avril 2006

Unison : La synchronisation de répertoires facile

UnisonLa problématique est assez commune, un PC principal et un portable (Bananec) qui voyage régulièrement (et encore plus maintenant). L'idée étant de synchroniser les fichiers entre les disques des deux machines de manière sure et surtout sans se prendre le chou[1].

J'avais fait quelques recherches il y a quelques mois et mon choix s'était arrété sur Unison qui fait tout ce que je veux :

  • synchronisation bi-directionnelle
  • sureté de fonctionnement
  • avec une belle et simple interface graphique
  • cryptage des données[2]
  • pas besoin de privilèges
  • et bien sur libre (GPL)

Cerise sur le gateau, il est dispo dans les dépôts universe

Préparation

Pour l'installer, utilisez adept ou la ligne de commande : sudo apt-get install unison-gtk Ce doit être fait sur les deux machines[3]
Il vous faut aussi les clients et serveurs ssh sur chaque machine configurés pour ne pas avoir à entrer un mot de passe. Voir par exemple chez NiKo pour la procédure.

Premier démarage

Vous lancez la commande unison-gtk qui va vous créer le profil default en vous demandant :

Unison en actionUnison va alors vérifier chaque fichier et vous proposer de faire les réplications nécessaires. Par exemple dans cette capture d'écran, Bananec possède un fichier portable qui n'est pas sur l'hote local (et inversement pour le fichier desktop) Il ne vous reste qu'a cliquer sur Go pour effectuer l'opération. Et voila !

En cas de conflit

Maintenant, peux se présenter un problème. Imaginez que vous modifiez un fichier sur les deux ordinateurs en même temps. Lors de la prochaine synchro, Unison ne va pas savoir quelle version conserver. C'est un conflit.
Dans ce cas la, nous allons essayer de fusionner (merge) les deux fichiers. Pour faire cela de manière graphique, il vous faut installer xxdiff disponible lui aussi dans les dépots[4] Ajoutez la ligne magique suivante dans votre fichier ~/.unison/default.prf : merge = Name * -> xxdiff CURRENT1 CURRENT2 --merge --merged-filename NEW --show-merged-pane --exit-with-merge-status --decision Ainsi lors d'un conflit entre deux fichiers vous obtiendrez une fenêtre vous permettant de le résoudre en choissisant quelles lignes conserver xxdiff Edit : Sous KDE, je recommande kdiff3 qui est beaucoup plus joli/simple. La ligne deviens alors : merge = Name * -> kdiff3 CURRENT1 CURRENT2 -o NEW

Conclusion

Simple, facile et rapide, je vous recommande chaudement Unison. Il peux aussi faire bien plus que ce petit apercu, je vous encourage donc à aller voir la documentation.

Notes

[1] c'est à dire sans développer, même de simples scripts rsync

[2] nécessaire en cas de synchro à travers le net, et sans avoir à mettre en place un tunnel ssh

[3] vous pouvez aussi n'installer que la version en ligne de commande : unison

[4] meld est plus joli, mais je n'ai pas réussit à lui faire créer un 3ème fichier résultat du merge

vendredi 14 avril 2006

Déménagement

Sommeil Bon, je pars ce soir vers de nouveaux cieux.

Comme je n'ai pas encore l'ADSL dans mon futur logement et que j'attaque un nouveau boulot, ce blog sera sans doute un peu (plus) en sommeil dans les temps qui viennent.

Kenavo à bientôt

mercredi 12 avril 2006

DC124

Hop, une mise à jour de dotclear (1.2.3 -> 1.2.4) Rien de plus facile grace au nouveau plugin qui va bien Bien sur j'ai fait une sauvegarde avant. C'est tellement facile, y'a qu'a suivre la doc J'en ai profité pour updater aussi spamplemouse qui est vraiment excelent.

Koffice 1.5

Ayé, l'équipe de Koffice viens de nous gratifier d'une nouvelle version majeur de cette suite bureautique .Personellement, je la trouve tout aussi bien (voir mieux) que OpenOffice. Au menu des nouveautés, vous trouverez notament :

  • Le support du format OASIS OpenDocument par défaut
  • Une meilleure accessibilité pour les handicapés (fonctionnement sans souris, TTS)
  • Début de l'unification dans les scripts (support multilanguage) : Kross
  • Intégration de la 1ère version majeure de Kexi (gestion de bases de données)
  • Intégration de KPlato (Gestion de projet et planning)

et plein de nouvelles fonctionnalités et corrections de bugs. Pour en avoir la liste complète, vous pouvez aller sur le site officiel

Si vous voulez des captures d'écrans, je vous invite à consulter le Koffice 1.5 Tour ou ce commentaire sur LinuxFr

Pour l'installer, la procedure est toujours la même :

  • ajouter la clef de J. Riddell (si ce n'est déjà fait)

wget http://people.ubuntu.com/~jriddell/kubuntu-packages-jriddell-key.gpg
sudo apt-key add kubuntu-packages-jriddell-key.gpg

  • ajouter (remplacer) le dépot pour cette version

deb http://kubuntu.org/packages/koffice-15 breezy main vous pouvez aussi utiliser le dépot suivant pour ne plus avoir à y toucher : deb http://kubuntu.org/packages/koffice-latest breezy main

  • mettre à jour

sudo apt-get update
sudo apt-get upgrade

et voila ! Tout est aussi détaillé dans l'annonce sur le site Kubuntu

Pour aller plus, loin, voici quelques liens :